FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www
Douleurs aux articulations

Arthrite :
tout savoir sur cette inflammation des articulations



Fréquente et surtout très invalidante, l’arthrite est un rhumatisme inflammatoire qui peut générer de vives douleurs articulaires. Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, cette affection chronique n’est pas une fatalité et il est aujourd’hui possible de réduire le risque de son apparition ou d’améliorer l’état de santé et la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Qu’est-ce que l’arthrite ? Quels sont ses symptômes ? Quelles solutions existe-t-il ? Santédiscount répond à toutes vos questions !

Arthrite : définition

L’arthrite est une inflammation de la membrane synoviale qui entoure les articulations, raison pour laquelle elle est parfois appelée “arthrite inflammatoire”. En réaction à cette agression, la membrane sécrète davantage de liquide synovial (un lubrifiant qui limite la friction des os entre eux) et gonfle. L’inflammation provoque aussi la libération de substances appelées quinines, qui détruisent lentement le cartilage des articulations, et parfois même l’os et les tendons. À cause du gonflement de la zone inflammatoire et à cette lente destruction du cartilage, l’arthrite peut entraîner une enflure et des rougeurs au niveau de l’articulation touchée, et surtout, elle peut être à l’origine de fortes douleurs aux articulations, aux ligaments, aux tendons ou aux os.

Arthrite : les symptômes de ce rhumatisme inflammatoire

Les deux principaux symptômes de l’arthrite sont :

  • le gonflement et/ou la déformation de l’articulation ;
  • une sensation de raideur, de chaleur et/ou des rougeurs au niveau de l’articulation ;
  • d’intenses douleurs articulaires, qui surviennent la nuit le plus souvent (et non pendant un effort).

Ainsi, l’arthrite peut vous donner l’impression d’être “rouillé” au réveil, ou même vous réveiller la nuit, tellement la douleur est violente. Elle touche fréquemment les articulations des mains, mais l’on peut aussi souffrir d’arthrite aux genoux, aux pieds ou encore aux poignets.

Arthrite : quelles sont ses formes les plus courantes ?

L’arthrite désigne plus d’une centaine d’affections différentes qui touchent les articulations ou les tissus qui les entourent. Les trois formes dont souffrent la majorité des Français sont :

  • l’arthrite dégénérative, comme l’arthrose. Il s’agit d’une détérioration du cartilage qui recouvre et protège les articulations, pour des raisons mécaniques ou génétiques.
  • la polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie inflammatoire, qui serait d’origine auto-immune et favorisée par le tabagisme, touche plusieurs articulations. Fortes douleurs et gonflement des articulations sont les principaux symptômes de cette forme de l’arthrite. Avec le temps, la polyarthrite rhumatoïde peut détruire les articulations et engendrer des déformations articulaires.
  • l’arthrite infectieuse, aussi appelée arthrite septique : une bactérie, un parasite ou un champignon (issu d’un foyer infectieux distant) colonise une articulation. En plus d’une forte douleur aux articulations, l’arthrite infectieuse peut entraîner de la fièvre, des frissons, de la fatigue…

Plus d’une centaine d’autres formes d’arthrite existent : l’arthrite psoriasique ou rhumatisme psoriasique (une association d’arthrite et de psoriasis cutané), la goutte (une forme d’arthrite aiguë causée par des dépôts de cristaux d’acide urique à l’intérieur d’une articulation), le lupus, la sclérodermie, la polymyosite, la spondylarthrite ankylosante...

Comment prévenir l'arthrite et atténuer les douleurs articulaires ?

L’arthrite est incurable. Néanmoins, il est possible d’avoir recours aux plantes et à des micronutriments pour favoriser la souplesse articulaire et préserver le cartilage.

Les plantes et nutriments : une solution de prévention contre l’arthrite

Certaines plantes sont aujourd’hui reconnues pour être bénéfiques pour les articulations. L’on peut citer parmi les plus utilisées :

  • la reine des prés : cette plante aux fleurs blanches est reconnue scientifiquement pour participer à la synthèse du tissu conjonctif et soutenir la fonction et la mobilité des articulations ;
  • la prêle des champs : composée de 5 à 8% de silice et d’acide silicique, elle contribue à la souplesse des articulations ;
  • le curcuma : ce super-aliment, utilisé depuis la nuit des temps et parfois appelé “safran des Indes” ou “épice de longue vie”, est doté de propriétés anti-inflammatoires. Il joue un rôle dans la santé des os et des articulations et dans leur bon fonctionnement. Il soutient la souplesse des articulations.

Les micronutriments et les vitamines peuvent aussi être de véritables alliés en cas d’arthrite :

  • le manganèse : ce minéral, doté de vertus antioxydantes, contribue à la formation normale de tissus conjonctifs et au maintien d’une ossature normale ;
  • les vitamines C et E : toutes deux contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Enfin, la glucosamine et la chondroïtine sont des constituants essentiels du cartilage, naturellement produits par notre organisme. Ils sont fréquemment utilisés contre l’arthrite et l’arthrose depuis la publication du docteur J. Theodosakis (The Arthritis Cure) en 1997. Ce dernier a montré que de telles substances pouvaient favoriser la régénération des tissus cartilagineux.

Vous pouvez apporter ces plantes, vitamines et micronutriments à votre organisme grâce à des compléments alimentaires Articulations. Nous vous conseillons tout particulièrement Ergycartil Flex du laboratoire Nutergia. D’excellente qualité, ce produit associe de la prêle des champs, du sulfate de glucosamine et de chondroïtine (de fabricants certifiés ISO 22000), de la vitamine C, du manganèse et du cuivre.

Ergycartil Flex Nutergia

Ergycartil Flex peut être utilisé en cas d’arthrite, mais aussi d’arthrose ou d’autres maladies articulaires.

Le sport : un moyen de maintenir la souplesse des articulations

Le sport est l’un des meilleurs alliés pour préserver sa santé, maintenir la souplesse de ses articulations et prévenir l’arthrite du genou, du poignet... Certes, le mieux est de pratiquer une activité sportive régulière dès le plus jeune âge, mais rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour commencer. Et n’arrêtez pas votre activité physique quand vous commencez à souffrir d'arthrite. Au contraire ! Choisissez un sport doux, que vous pouvez pratiquer régulièrement et durablement, cela vous permettra de maintenir une bonne forme physique et de limiter les effets néfastes de l’arthrite. Attention cependant à ne pas pratiquer un sport de façon trop intensive, cela pourrait au contraire favoriser l’usure du cartilage.

Certains sports sont tout particulièrement recommandés en cas d'arthrite : la natation, la marche à pied, les gymnastiques douces (pilates, yoga, tai chi chuan…). D’autres sont déconseillés : le tennis, le squash, la musculation, l’haltérophilie, le parapente, le parachutisme…

Surveiller son poids, pour éviter le vieillissement prématuré des articulations

Le surpoids peut exercer une pression trop importante sur les articulations, les fragiliser et, de fait, augmenter le risque d’arthrite et/ou accentuer les douleurs. Veillez donc à avoir une alimentation équilibrée, à ne pas grignoter entre les repas... Si vous ne savez pas si vous êtes en surpoid, le calcul de votre IMC (Indice de Masse Corporelle) pourra vous donner une première idée (IMC = poids (kg) / (taille (m)²)). S’il est supérieur à 25, n’hésitez pas à consulter un nutritionniste ou un médecin pour définir votre poids de santé idéal, recevoir des conseils adaptés à votre situation et éventuellement commencer un régime.

Un régime alimentaire sain, pour ralentir la progression de l’affection

Pour certaines formes d’arthrite, l’alimentation peut jouer un rôle dans la prévention ou l’aggravation de la progression de la maladie. En plus de jouer sur votre poids, avoir une alimentation saine peut permettre de prévenir et ralentir la progression de l’arthrite. Pour lutter contre la goutte, il est conseillé de réduire sa consommation d’alcool et d’aliments riches en purines dans le but de diminuer l’urée et le taux d’acide urique (viande rouge, crevettes, anchois et autres poissons, fruits de mer…).

Arrêter de fumer, pour réduire les risques de polyarthrite rhumatoïde

Selon différentes études, le tabagisme serait associé à l’apparition et au développement de deux formes d’arthrite : la polyarthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux disséminé. Et si vous essayiez d’arrêter de fumer ?

Le repos, pour atténuer les douleurs aux articulations

Bien dormir aide votre corps à se détendre et à réduire le stress, qui épuise les substances antioxydantes de l’organisme, favorise les tensions musculaires et la sensibilité aux rhumatismes.



Attention, quand les douleurs causées par l’arthrite sont trop intenses ou persistantes, il est absolument essentiel que vous consultiez un professionnel de la santé, qui décidera avec vous d’un traitement approprié : médicaments, réadaptation (exercices à pratiquer…), chirurgie (arthroscopie, ostéotomie, arthroplastie…).




Par
En visitant Santédiscount, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici.
Besoin d'aide