Le Toulousain Santédiscount lève 2,5 M€ pour accélérer sa croissance

Si le célèbre réseau toulousain de pharmacies Lafayette créé par le docteur Masson compte désormais 80 pharmacies sur toute la France, deux autres pharmaciens toulousains ont, eux, pris d'assaut le web. En 2008, Raoul Chiche et Jean-Gabriel Carrier ont en effet créé Santédiscount, un site internet qui propose plus de 15 000 produits de parapharmacie issus de 450 laboratoires. Les deux docteurs ont flairé le bel avenir qui s'offrait à la vente en ligne sur ce créneau. Si aujourd'hui l'e-parapharmacie française ne représente que 150 millions d'euros soit moins de 4 % du marché total, nos voisins allemands et anglais ont déjà atteint la barre des 10 %. Le marché global de la parapharmcie en France est estimé à quatre milliards pour 2014.

Mais Santédiscount a bien creusé son sillon puisque le site a déjà expédié 800 000 commandes et réalisera cette année un chiffre d'affaires de 15 M€ contre «seulement» 5,4 M€ en 2014. «Nous avons triplé l'activité en douze mois car nous avons un positionnement prix ajusté grâce à nos importants volumes» explique Loïc Lagarde, le directeur général. Les clients proviennent de toute la France mais également de pays francophones comme la Suisse et la Belgique.

2,5 M€ levés par dette

Aujourd'hui, l'essentiel des ventes est réalisé sur la dermocosmétique, les produits bébé, la crème solaire, les compléments alimentaires, les produits vétérinaires, etc. «Un de nos arguments au-delà du prix c'est l'exhaustivité de notre offre puisque nous couvrons 99 % des laboratoires de taille majeure et notre magasin est ouvert 24h/24» détaille Loïc Lagarde. Mais pour attirer toujours plus de clients et surtout les fidéliser le site d'e-commerce toulousain mise sur le conseil.Pharmaciens, préparatrices ou esthéticiennes sont joignables par téléphone… Aujourd'hui Santédiscount veut faire face à sa croissance en investissant sur son outil informatique afin d'automatiser le traitement des commandes notamment et prévoit d'embaucher fortement (lire encadré). Pour financer ce développement, les deux pharmaciens fondateurs ont levé 2,5 millions d'euros de dettes auprès du Crédit Agricole Toulouse 31 et de la Société Générale de Boulogne près de Paris. «La croissance 2016 sera encore très forte» prédit le directeur général, bon connaisseur du web puisqu'il est passé chez Google, et Youtube. Santédiscount est en passe de devenir une véritable pépite du e-commerce toulousain.

25 embauches en 2016

Aujourd'hui Santédiscount compte cinquante salariés contre seulement vingt en 2014. Ils n'étaient que huit en 2013 ! Mais pour faire face à la forte croissance, 25 nouvelles embauches seront réalisées en 2016 sur le site de L'Union afin de pouvoir traiter les commandes, assurer la logistique et répondre aux questions des clients.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/12/01/2228816-toulousain-sante-discount-leve-2-5-accelerer-croissance.html
Par Gil Bousquet
Besoin d'aide
Être rappelé Reporter un problème
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience et la rendre plus efficace. En savoir plus
x