Le moustique tigre : ce qu’il faut savoir sur ce moustique qui progresse en France !

Déjà actif dans 20 départements de la France métropolitaine, le moustique tigre capable de transmettre la dengue, le chikungunya et le zika continue de progresser en France. Découvrez dans cette article ce qu’il faut savoir sur ce moustique et comment s’en protéger.

Qu’est ce que le moustique tigre ?

L'Aedes albopictus, appelé communément moustique tigre, est originaire des forêts d'Asie du Sud-Est, au climat tropical. Il est appelé ainsi à cause de sa silhouette noire et des ses rayures blanches sur l’abdomen et les pattes.

La particularité de ce moustique est qu’il pique essentiellement la journée.

Présent depuis plusieurs années dans les zones tropicales, Aedes albopictus sévit également depuis 2004 dans le sud de la France et continue de remonter vers le Nord.

Pourquoi se protéger du moustique tigre ?

Dans la plupart des cas, sa piqûre bien que douloureuse est sans gravité. Cependant, dans certaines conditions, le moustique tigre peut transmettre des virus comme ceux du chikungunya, de la dengue et du zika. Le moustique ne peut transmettre le virus que s'il a auparavant piqué un porteur de la maladie. Ces maladies infectieuses sont généralement bénignes mais peuvent être très invalidantes.

Si vous avez une fièvre élevée brutale accompagnée de douleurs articulaires, que vous êtes de retour depuis moins de 15 jours d'un séjour en zone tropicale de circulation de ce moustique ou que vous vivez dans un département colonisé par le moustique tigre, consultez en urgence votre médecin.

Comment se protéger de ses piqûres ?

comment se protéger

Pour vous protéger des piqûres du moustique tigre, portez des vêtements longs et amples et appliquez sur votre peau des répulsifs cutanés. Privilégiez des répulsifs à base de DEET, d’IR3535, d'Icaridine, ou de Citriodiol. Le DEET agit en modifiant les perceptions olfactives du moustique. Il est formellement déconseillé chez la femme enceinte et les enfants de moins de 6 mois selon son dosage. L’IR3535 est plus naturel mais est aussi déconseillé aux enfants de moins de 6 mois. Vous pouvez également utiliser une moustiquaire imprégnée, notamment pour les bébés et jeunes enfants. Si vous disposez d’une climatisation, utilisez-la, les moustiques fuient les endroits frais.

D’autres produits comme la citronnelle, les bracelets anti-moustiques ou encore les huiles essentielles, ont une efficacité non démontrée sur le moustique tigre et ne sont donc pas recommandés.

Comment éviter sa prolifération ?

Pour limiter la prolifération de ce moustique, la mesure la plus importante est de supprimer les eaux stagnantes qui contiennent des larves de moustiques et facilitent leur reproduction.

Arrosoirs, soucoupes de pots de fleurs, bassins divers ou encore gouttières... de très nombreux endroits peuvent être propices à la ponte. Si vous avez des réservoirs d’eau comme des puits, des mares ou des piscines hors d’usage, pensez à utiliser des larvicides.

Vigilance :

Vous pouvez signaler la présence du moustique tigre sur ce site internet dédié : http://www.signalement-moustique.fr/

Participer à la surveillance de cet insecte permet aux autorités sanitaires de mieux connaître sa répartition.

Par Tiffany, pharmacienne
Besoin d'aide
Être rappelé Reporter un problème
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience et la rendre plus efficace. En savoir plus
x