Voir tous les soins des Pieds

Oeil de perdrix : comment enlever un cor au pied ?

Portant le poids du corps en station debout et permettant la marche ou la course, les pieds sont sollicités au quotidien et souvent mis à rude épreuve. Pour notre confort, il est donc indispensable d’en prendre soin et de les soigner en cas de douleurs. En effet l’une des principales douleurs des pieds provient de l’oeil de perdrix.
Alors comment prévenir un cor au pied et quel traitement utiliser pour éliminer un oeil de perdrix ?

Cor au pied, durillon orteil, oeil de perdrix : définition

Indurations et épaississements du revêtement cutané dus à la pression, les callosités, cors et autres durillons sont localisés le plus souvent aux mains, aux pieds (chaussures inadaptées) ou aux genoux (généralement d’origine professionnelle). Ils se forment toujours à la suite d’une accumulation de couches stratifiées du stratum corneum - couche cellulaire la plus superficielle de l’épiderme, principalement composée de cornéocytes (cellules mortes). En effet, en réponse à des traumatismes tels qu’une marche prolongée, le port de chaussures trop serrées; la production de kératine est stimulée et il se forme un épaississement de la peau - en d’autres mots la peau s’épaissit pour mieux se défendre.
Quelle est la différence entre cors, durillons et oeil de perdrix ?
Cet épaississement de l’épiderme (hyperkératose) porte des noms différents suivant les zones de pressions ou de frottements sur lesquels il apparaît :

  • durillons : ils siègent sur la plante des pieds et la paume de la main et sont dûs à une hyperkératose de la face plantaire. Ils sont plus étendus que les cors.
  • cors : de forme conique, ils sont situés sur les orteils. En effet, ce sont des zones de compressions étroites sur les articulations des orteils. Les douleurs s’expliquent par la compression des terminaisons nerveuses.
  • oeils de perdrix : de consistance plutôt molle, ils sont localisés dans les espaces interdigitaux et plus fréquemment entre le quatrième et le cinquième orteil. Leur apparence est spécifique : point noir en leur milieu et pourtour rouge.

Très handicapantes et douloureuses, bien que bénignes, ces anomalies doivent donc être soignées à temps et correctement (surtout selon le terrain, l’hygiène et le mode de vie).

Oeil de perdrix : origine et facteurs de risques

L’ oeil de perdrix est provoqué par la macération et l’humidité. Cependant, certaines situations peuvent favoriser son apparition :

  • le sport : durant la pratique d’une activité physique les pieds sont sur-sollicités ce qui peut engendrer des frottements plus intenses et répétés. En effet, au cours de la marche ou lors d’activités sportives, les pieds sont soumis à des frottements répétés ou à des appuis anormaux. La transpiration favorise également leur formation.
  • l’âge : les pieds aussi subissent un vieillissement physiologique - la peau devient plus fragile, la voûte plantaire et les orteils se déforment.
  • le port de chaussures trop serrées ou qui ne correspondent pas à la forme de vos pieds la forme de vos pieds. En effet, la morphologie du pied - comme des pieds plats, l’hallux valgus…, peut aboutir à des frottements inappropriés.

Comment prévenir un cor au pied ?

Pour prévenir les cors au pieds, il est important tout d'abord de bien hydrater quotidiennement cette zone. En effet, le pied est dépourvu de glandes sébacées productrices de sébum d’où l’importance d'appliquer une crème hydratante afin d’éviter l’apparition de callosités et d’assouplir la peau. Le meilleur moment pour appliquer votre crème pied est le soir afin que la crème agisse toute la nuit.
Ensuite veillez à protéger les zones de frottements surtout lors de vos activités sportives. La crème Nok Anti-Frottements du laboratoire Akileine, par exemple, est une crème qui permet d’hydrater, d’assouplir et de protéger des frottements. Elle s’applique sur les pieds et les orteils avant chaque effort sportif en insistant sur les zones de frottements. Votre peau sera ainsi plus résistante !
Pensez également à utiliser des râpes pieds, pierres ponces ou limes spéciales pour éliminer les peaux mortes une à deux fois par semaine.
Enfin, il est très important de porter des chaussures confortables plutôt larges et de limiter le port de talon haut. En effet, elles doivent être ni trop grandes ni trop petites et adaptées à la forme du pied.

Comment soigner un cor au pied

Afin d’adapter le traitement de l’oeil de perdrix, il est important de connaître son stade : naissant ou installé. L’oeil de perdrix installé, très douloureux, est difficile à soigner et nécessite la plupart du temps une consultation chez un podologue.
Le traitement repose soit sur des moyens techniques (râpe pied ou pierre ponce) soit sur des traitements locaux kératolytiques (acide salicylique, acide lactique, acide acétique ou nitrate d’argent…).

Pansement, digitube et séparateur d’orteils pour traiter un oeil de perdrix

Les digitubes sont des tubes élastiques en silicone qui s’enfilent sur l’orteil. Ils permettent de protéger et soulager les orteils des agressions physiques liées aux frottements et aux hyperpressions. Leur utilisation est très confortable et la partie intérieure du tube est enduit d’une lotion hydratante à base de paraffine liquide afin de permettre de ramollir le cor. Vous pouvez par exemple utiliser les digitubes Epithélium cors et oeil de perdrix du laboratoire Epitact.
Pour prévenir un oeil de perdrix, pensez également aux écarteurs ou séparateurs en silicone, comme ceux développés par la marque Epitact. En effet, ces pansements et protections des orteils permettent d’isoler les orteils pour limiter les pressions et favoriser la disparition du cor.
Enfin, des pansements comme les pansements Oeils de perdrix de la marque Compeed, peuvent aussi permettre de protéger de la pression et des frottements grâce à une couche hydrocolloïde. Grâce à un gel et à la glycérine, ils hydratent en profondeur et permettent donc de ramollir le cor pour pouvoir l’éliminer en douceur. Ils doivent être appliqués sur une peau propre et sèche et laissés en place plusieurs jours jusqu’à que le pansement se décolle par lui-même.

Râpe pieds, pierre ponce, lime

Vous pouvez, grâce à une pierre ponce, une lime spécifique ou une râpe pied, poncer doucement le cor afin d'éliminer progressivement la couche de peau épaissie en excès. Pour faciliter ce geste, vous pouvez ramollir la peau en effectuant un bain de pied dans de l’eau chaude pendant environ 20 minutes.

Traitement locaux kératolytiques

Pour traiter un oeil de perdrix vous pouvez également utiliser un pansement coricide comme les pansements coricide du laboratoire Urgo. Ils sont composés d’un disque de protection et d’une pastille imbibée d’acide salicylique. Le traitement oeil de perdrix dure environ 8 jours à raison d’un pansement par jour. Il est préférable de le mettre le soir avant le coucher et après un bain de pied chaud (il est réservé à l’adulte et ne doit pas être utilisé en cas d’allergie à l’un des composants).
Des soins kératolytiques permettent également de réduire l’épaisseur des callosités ou hyperkératoses localisées en décollant et éliminant la couche de kératine. Le soin Xerolys 50 du laboratoire Lysaskin, par exemple, est un soin kératolytique et hydratant qui apporte rapidement souplesse, apaisement et confort. Sa formule brevetée permet de lutter contre l’épaississement de l’épiderme.
En cas de diabète, de troubles circulatoires, de douleurs trop importante ou si les symptômes persistent il est important de consulter son médecin.

Cors au pied traitement naturel

Certains remèdes naturels peuvent permettre de soulager les cors :

  • Vinaigre. Réaliser un cataplasme au vinaigre : imbibez un morceau de pain de vinaigre de cidre ou blanc, appliquez sur le cor et laissez poser quelques minutes.
  • Argile verte. Réaliser un cataplasme d’argile verte : 1 cuillère à soupe de poudre d’argile verte, eau faiblement minéralisée. Remuez ensuite jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse (laissez reposer 4h) et appliquez sur la zone pendant toute la nuit à l’aide d’une bande de gaze, d’un film alimentaire et d’un bandage.
  • Cor au pied huile essentielle : la solution naturelle !

    Grâce à leurs propriétés kératolytiques, anti-inflammatoires, et cicatrisantes, les huiles essentielles offrent une solution efficace pour soigner un cor au pied.
    2 huiles essentielles contre les cors au pied
    L’huile essentielle de lavande aspic :
    L’huile essentielle de lavande aspic pousse à l’état sauvage et en abondance un peu partout en Europe, sur tout le pourtour de la Méditerranée, en particulier dans le Midi de la France et en Espagne. Elle tient son nom de ses propriétés antivenin. Kératolytique et extrêmement cicatrisante elle est un allié précieux pour soigner le cor. Elle présente également une forte action antidouleur.
    Appliquez 1 goutte de cette huile diluée dans 9 gouttes d’huile végétale et appliquez sur la zone en massant doucement.
    L’huile essentielle de gaulthérie couchée :
    Elle permet d’éliminer la kératine grâce à sa teneur en acide salicylique. De plus son action antalgique permet de soulager la douleur et ses propriétés anti-inflammatoires permettent de limiter l’inflammation. Précaution d’emploi :
    Ne pas utiliser pure, ni diluée dans de l’eau. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Ce produit ne peut en aucun cas remplacer une alimentation équilibrée et variée ainsi qu’un mode de vie sain. Il est recommandé de suivre les conseils d’utilisation d ’un professionnel de santé avant d’utiliser les huiles essentielles. Ne pas utiliser sans avis médical chez les enfants de moins de 7 ans, les femmes enceintes ou allaitant, les personnes ayant des antécédents de troubles convulsifs ou épileptiques, les personnes âgées, les personnes allergiques ou sensibles aux huiles essentielles. Tenir hors de portée des enfants. Conserver le flacon bien fermé dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

    Notre recette “cors au pied huile essentielle” :

    • Huile essentielle de cannelle de chine : 10 gouttes
    • Huile essentielle de gaulthérie couchée : 30 gouttes
    • Huile essentielle de lavande aspic : 120 gouttes
    • Huile végétale de jojoba : 50ml
    • Mélangez ces huiles dans un flacon puis appliquez deux fois par jour quelques gouttes sur le cor, durillon ou oeil de perdrix.
    • Vous avez désormais tous les conseils et la connaissance pour prendre soin de vos pieds, pour savoir comment éviter un oeil de perdrix sur vos pieds et comment enlever un cors au pied

      Sur le même thème :

Par
Besoin d'aide