FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www

Comment soigner une rhinopharyngite ?






La rhinopharyngite, couramment appelée rhume, est très courante chez les enfants comme chez les adultes. Rares sont ceux qui sont épargnés par les 200 virus qui peuvent provoquer cette infection respiratoire : les Français attrapent en moyenne 2 à 5 rhumes chaque année ! Éternuements, frissons, nez bouché, nez qui coule, mal de gorge, toux, fatigue, fièvre… ces symptômes sont bénins, mais handicapants au quotidien. Comment soigner une rhinopharyngite ? Comment apaiser les symptômes et éviter les complications ? On vous dit tout !

Quels traitements choisir pour soigner une rhinopharyngite ?

On aimerait tous qu’un produit miracle nous débarrasse de ce rhume qui nous empêche de nous éloigner de la boîte de mouchoirs depuis 2 jours. Les antibiotiques ne sont pas le remède tant espéré : efficaces uniquement contre les bactéries, ils ne sont d’aucune utilité contre l’infection virale qu’est la rhinopharyngite. Il est néanmoins essentiel de se soigner pour apaiser les symptômes du rhume, guérir au plus vite et surtout éviter les complications (otite, bronchite, pharyngite…). Pour cela, il existe de nombreux produits.

...pour faire baisser la fièvre

Les 2 ou 3 premiers jours de l’attaque virale, une petite fièvre peut se faire ressentir. Si on a souvent le réflexe de se vêtir, il est néanmoins recommandé de ne pas trop se couvrir pour réduire la température progressivement. En cas de fièvre, boire de l’eau est également recommandé. Et si ce n’est pas suffisant, il est possible de prendre du paracétamol. Attention, si la fièvre est trop intense ou si elle dure plus de 3 jours, consultez rapidement votre médecin.

...pour désencombrer le nez bouché et apaiser l’inflammation

Le nez qui coule et le nez bouché sont les principaux symptômes de la rhinopharyngite. Pour en venir à bout le plus rapidement possible, optez pour un traitement décongestionnant. Ce dernier, généralement proposé sous forme de spray, permet aussi d’apaiser les éternuements et de lutter contre l’inflammation.

spray nasal Puressentiel

Le laboratoire Puressentiel propose un spray nasal hypertonique particulièrement efficace. À base d’eau de mer et d’huiles essentielles, il débouche le nez dès les premières minutes, tout en permettant de réduire l’écoulement nasal et les autres symptômes du rhume. Cette solution nasale 100% naturelle offre par ailleurs l’avantage d’être composée d’huiles essentielles à l’action antiseptique, ce qui permet de désinfecter la muqueuse et de prévenir une surinfection.

...pour soulager le mal de gorge

Le miel est l’un des remèdes les plus connus contre le mal de gorge et la voix enrouée. À l’action antiseptique, hypertonique et osmotique, il contribue à atténuer la douleur et à favoriser la guérison des maux de gorge. Il est d’ailleurs souvent présent dans la composition des pastilles pour la gorge.

Pastilles pour la gorge

Ces gommes à sucer du laboratoire Pranarôm sont très pratiques en cas de rhinopharyngite : à glisser dans votre sac à main, elles s’utilisent tout au long de la journée. Si vous préférez un spray ou un sirop, d’autres nombreux laboratoires proposent des produits parapharmaceutiques contre le mal de gorge à base de plantes ou d’huiles essentielles.

...pour calmer la toux

Rares sont les personnes enrhumées qui échappent aux quintes de toux. Si vous souffrez d’une toux sèche, choisissez un produit antitussif qui agit sur le réflexe de la toux pour le réduire. Si votre toux est plutôt grasse, il est préférable d’opter pour un produit fluidifiant, à l’action mucolytique. Certains produits pour les bronches permettent de traiter aussi bien la toux sèche que grasse : c’est le cas du sirop Humer Toux.

sirop Toux Humer

Formulé avec du miel, du plantain et de la réglisse, le sirop pour la toux Humer permet, en cas de rhinopharyngite :

  • d’apaiser l’irritation, de calmer les quintes de toux et d’hydrater la muqueuse,
  • de fluidifier et favoriser l’évacuation des sécrétions nasales,
  • de protéger la muqueuse des virus et bactéries.

9 personnes sur 10 affirment que leur toux s’est améliorée après 4 jours de prise du sirop Humer et sont satisfaits de l’efficacité du traitement (selon une étude épidémiologique observationnelle prospective).

Quels réflexes avoir au quotidien pour soigner une rhinopharyngite ?

  • Mouchez-vous régulièrement avec des mouchoirs en papier ou en tissu. Et si votre peau est sèche, rougie et irritée à cause du nez qui coule, utilisez un baume nourrissant réparateur pour apaiser l’épiderme.
  • Reposez-vous ! Pour aider votre organisme à lutter contre le virus de la rhinopharyngite, n'écourtez pas vos nuits (8 heures de sommeil est idéal) et faites des siestes si vous en ressentez le besoin et en avez la possibilité.
  • Ne surchauffez pas votre maison : ne dépassez pas la température de 22°C dans votre intérieur au risque d’assécher les muqueuses nasales et de les fragiliser. Veillez également à ce que l’air ne soit pas trop sec (l’hygrométrie devrait être comprise entre 40 et 60 % si possible).
  • Buvez des tisanes ! Les boissons chaudes peuvent être très utiles pour humidifier l’appareil respiratoire et lutter contre la congestion nasale. Une infusion au thym sera particulièrement bénéfique, car cette plante est reconnue pour soutenir les défenses naturelles de l’organisme. N’hésitez pas à ajouter dans la tasse une cuillère de miel (miel de thym, de sapin, de lavande ou d’eucalyptus).

Et pour éviter la contagion du rhume :

  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, et notamment après avoir éternué, avoir toussé ou vous être mouché.
  • Essayez de ne pas porter vos mains à votre bouche ou au visage quand vous éternuez.
  • Évitez de partager votre verre, vos couverts… avec tout autre personne.



Vous savez désormais comment soigner une rhinopharyngite et éviter de dévaliser le rayon mouchoirs en papier de votre supermarché plusieurs jours d’affilée. Attention, si malgré les traitements d’automédication, les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez le plus rapidement possible un médecin.



Tous nos produits contre le mal de gorge et le nez bouché
Par
En visitant Santédiscount, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici.
Besoin d'aide