FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www

Quelles solutions contre la constipation chez l’enfant ?



La constipation est l’un des problèmes digestifs les plus fréquents chez les enfants. Le plus souvent, elle est causée par une alimentation trop pauvre en fibres ou par un apport insuffisant en eau. Le stress, la fatigue ou encore la prise de médicaments peuvent également être responsables de ce trouble du transit. Pour soigner votre enfant et éviter qu’il ne souffre d’inconfort, de ballonnements et de douleurs abdominales, Santédiscount vous délivre ses conseils et astuces anti-constipation.

Votre enfant est-il constipé ? Définition et signes d’alerte de la constipation chez l’enfant

La constipation chez l’enfant n’est pas une maladie, mais un trouble du transit intestinal, très souvent bénin, qui se caractérise par une diminution anormale des selles. Bien que le nombre de selles varie d’un enfant à l’autre, la moyenne est d’environ 3 selles hebdomadaires. Soyez donc vigilant si votre enfant émet des selles seulement une ou deux fois par semaine. Il peut néanmoins arriver que des enfants aient des selles quotidiennes alors qu’ils sont constipés. D’autres signes peuvent vous alerter :

  • le mal de ventre, les crampes abdominales et les ballonnements,
  • des selles sèches, trop dures, trop volumineuses ou trop petites, qui entraînent une difficulté à les évacuer,
  • des selles tantôt dures, tantôt liquides (il peut en effet s’agir d’une fausse diarrhée sur constipation, provoquée par le ralentissement du transit de l’enfant).

La dureté des selles peut causer des fissures anales, raison pour laquelle du sang peut apparaître sur les selles de l’enfant. Les violentes douleurs occasionnées par ces fissures entraînent souvent un véritable cercle vicieux : au lieu de pousser pour aller aux toilettes, l’enfant se retient, les selles sont de plus en plus dures et difficiles à évacuer. Enfin, remarquez que la constipation peut être occasionnelle (passagère) ou chronique (lorsque les symptômes perdurent plus de six mois).

Si votre enfant a des fissures anales ou s’il est constipé depuis plus d’une semaine, il est essentiel d’aller consulter votre pédiatre ou votre médecin généraliste. Ces spécialistes de la santé vous délivreront des conseils et traitements adaptés à l’âge de l’enfant. Ne donnez en aucun cas vos propres médicaments laxatifs à vos enfants.

Quel régime adopter pour lutter contre la constipation chez l’enfant ?

Les fibres, idéales pour le transit intestinal

Le manque de fibres dans l’alimentation est l’une des causes les plus courantes de la constipation chez l’enfant. Il est recommandé de donner quotidiennement aux enfants de 4 à 8 ans 25 grammes de fibres et plus encore jusqu’à 13 ans (ce qui représente environ 5 fruits ou légumes par jour), pour stimuler le transit et faciliter l’élimination des selles. En cas de constipation, vous pouvez même augmenter progressivement cette quantité. Faites bien attention à introduire petit à petit les aliments riches en fibres aux différents repas de votre enfant ; augmenter leur quantité trop rapidement pourrait entraîner des problèmes digestifs.

Pour lutter contre la constipation chez l’enfant, que mettre dans son assiette ?

  • des fruits (les mûres, les poires, les framboises, les oranges et les pruneaux sont les fruits les plus riches en fibres),
  • des légumes (des artichauts, des patates douces, des brocolis, des carottes…),
  • des légumineuses (des lentilles, des haricots rouges ou blancs, des pois chiches…),
  • du pain et des céréales de grains entiers, des céréales complètes au son, des biscuits complets ou encore du riz complet.

Pour apporter des fibres à votre enfant, vous pouvez également opter pour Optifibre, un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales élaboré par Nestlé Health Science.

Optifibre Nestle : complement anti constipation

Optifibre se compose exclusivement de fibres végétales de guar, des fibres solubles issue d’une plante appelée Cyamopse à quatre ailes, cultivée en Inde et en Afrique. Le laboratoire Nestlé a partiellement fractionnées ces fibres pour qu’elles agissent mieux et plus rapidement. Tout comme celles que l’on retrouve dans les agrumes et les légumes, les fibres de guar en poudre présentes dans le prébiotique Optifibre stimulent la croissance de la flore bactérienne du côlon, ce qui permet d’hydrater les aliments digérés, de favoriser les mouvements dans le gros intestin, de permettre aux selles de progresser vers le rectum et donc d’aider votre enfant à aller plus facilement aux toilettes.

À noter : Optifibre ne convient pas en cas de constipation de bébé. Il peut être utilisé pour les enfants dès l’âge de 3 ans et pour les adultes (y compris les femmes enceintes).

Boire, boire, boire !

Plus les selles sont sèches, plus elles sont difficiles à évacuer. Votre enfant doit donc boire beaucoup ! Eau, fruits pressés, potages, bouillons…Variez les boissons !

  • Si votre enfant constipé est âgé de 3 à 6 ans, donnez-lui 800 ml de boissons par jour.
  • S’il est âgé de 6 et 12 ans, il serait idéal de lui donner 1 litre d’eau par jour.
  • Au-dessus de l’âge 12 ans, votre enfant doit autant boire qu’un adulte, soit 1,5 litre !

N’hésitez pas à donner de l’eau à votre enfant, sans même qu’il ne manifeste sa soif.

Faut-il éviter les produits laitiers ?

Non ! D’une part parce que votre enfant a besoin de calcium pour son ossature, d’autre part parce que le lait n’est pas une cause de constipation. Néanmoins, l’une des protéines de lait, l’immunoglobuline, est soupçonnée de constiper les personnes qui en consomment en excès. Pour les enfants de 3 à 11 ans, nous vous conseillons donc de ne pas dépasser 3 ou 4 produits laitiers. Un verre moyen de lait, un yaourt nature et 20 g d’emmental par jour suffisent à leur apporter le calcium dont ils ont besoin.

Ne privez votre enfant ni de carottes ni de bananes !

L’idée reçue selon laquelle les carottes, les bananes ou les céréales de riz constipent n’a jamais été démontrée. Inutile donc d’en priver votre enfant ! Préférez néanmoins les bananes mûres ; les bananes vertes sont considérées par les nutritionnistes comme un féculent.

Stop aux bonbons !

Parce qu’ils ralentiraient le transit intestinal, les sucreries, les biscuits ou encore le chocolat sont à éviter en période de constipation. Attendez que les troubles digestifs dont souffre votre enfant passent pour lui donner ses bonbons préférés !

D’autres astuces à ne pas négliger pour soigner votre enfant constipé

Contre la constipation : une bonne hygiène de vie

Encouragez votre enfant à aller régulièrement aux toilettes, pour que cela devienne une habitude et pour éviter qu’il ne se retienne. Le mieux est de lui proposer une heure régulière, de préférence après les repas, pour que son organisme s’habitue à un horaire. Incitez-le à prendre son temps aux toilettes.

Il est également important que vous aménagiez vos toilettes pour votre enfant. Si ses pieds ne touchent pas le sol, posez un réducteur de lunette ou donnez lui un petit tabouret pour qu’il puisse y prendre appui.

Et parce que de nombreux enfants évitent d’aller aux toilettes à l’école et deviennent constipés pour cette raison, prenez garde à ne pas lui donner une image négative de la défécation (problèmes d’odeurs...).

Ne sous-estimez pas l’activité physique !

La constipation touche davantage les enfants qui passent du temps devant les écrans que ceux qui s’adonnent à des jeux plus physiques (vélo, jeux de ballon…). Veillez donc à ce que votre enfant soit actif au cours de la journée. En plus de stimuler son appétit, cela permettra d’améliorer le fonctionnement du système digestif et de lutter contre un transit paresseux.

Rassurez-le !

Et bien sûr, si vous pensez que votre enfant est constipé à cause d’un événement (déménagement, rentrée à l’école maternelle, examen en classe, intervention chirurgicale, divorce…), n’hésitez pas à en parler avec lui pour dédramatiser la situation et le rasséréner.



Nos compléments Transit pour enfants
Par
En visitant Santédiscount, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici.
Besoin d'aide