Fatigue et sécheresse oculaire : nos explications et solutions !

Pollution, poussières, UV, pollen, travail sur écran… Nos yeux sont sans cesse agressés et doivent s’adapter en permanence. Il n’est donc pas étonnants que parfois, des signes de fatigue oculaire ou de sécheresse oculaire puissent apparaître. Découvrez la différence entre ces deux désagréments ainsi que nos conseils et astuces pour préserver la santé de vos yeux.

Fatigue oculaire et inconfort

Fatigue oculaire et inconfort

La fatigue des yeux correspond à une altération temporaire du fonctionnement de l’oeil, due à une utilisation excessive. Elle comprend la fatigue visuelle et la fatigue oculaire. La fatigue oculaire se manifeste par une sensation d’inconfort, de picotements, de brûlures avec parfois larmoiement et irritation des paupières. Le plus souvent, elle apparaît en fin de journée, suite à un manque de sommeil, à un travail sans interruption sur un écran ou encore lors de longs trajets. Ces symptômes sont liés à une insuffisance de sécrétion lacrymale. En effet, nous clignons de l’oeil 12 à 20 fois par minute, ce qui permet la formation en continu d’un film lacrymal qui protège la surface de nos yeux. Avec un travail sur écran par exemple, la fréquence de ces clignements est diminuée, ce qui diminue la protection de vos yeux et les assèche. Heureusement, des solutions existent pour lutter contre ces symptômes. Si vos paupières sont irritées, vous pouvez commencer par les nettoyer avec des compresses stériles Blephaclean , adaptés aux paupières et peaux sensibles. Appliquez ensuite une crème apaisante comme Ilast Care qui va protéger vos paupières et participer au maintien de l’hydratation. Pour l’inconfort, utilisez une solution adaptée comme le spray ActiMist 2en1 de Optone qui va soulager instantanément vos yeux et stabiliser le film lacrymal.

Nos astuces :

  • • Dormez suffisamment.
  • • Si vous travaillez sur un écran, pensez à l’éloigner de vos yeux et faites des pauses régulières.
  • • Réduisez les reflets sur votre écran en l’inclinant.
  • • Si vous conduisez, faites des pauses toutes les 2 heures.

Sécheresse oculaire

Sécheresse oculaire ou syndrome de l'oeil sec

La sécheresse oculaire ou syndrome de l’oeil sec peut survenir suite à une production insuffisante de larmes ou suite à une altération du film lacrymal de l’oeil, entraînant une évaporation excessive de larmes. Les symptômes de la sécheresse oculaire sont variés et provoquent des sensations désagréables :

  • • L’impression d’un grain de sable dans l’œil.
  • • Des picotements.
  • • Des clignements fréquents.
  • • Des rougeurs.
  • • Une difficulté à porter des lentilles.
  • • Des troubles de la vision...

La sécheresse oculaire peut avoir différentes origines :

  • • Le vieillissement : avec l'âge, l’organisme à tendance à fabriquer moins de larmes, et chez les femmes, l’arrivée de la ménopause peut également accroître la fréquence d'incidence de sécheresse oculaire.
  • • Le port de lentilles de contact.
  • • Les facteurs environnementaux tels la pollution, le tabagisme, la climatisation, le chauffage…
  • • La prise de certains médicaments tels que la pilule contraceptive, les anti-histaminiques, les antidépresseurs, les antiparkinsoniens…
  • • La chirurgie de l’oeil.
  • • La prise de tabac.
  • • ...

Pour soulager la sécheresse oculaire, il faut rétablir une bonne humidité dans l’oeil. Pour cela, il existe de nombreux collyres et gels lubrifiants. Les gels sont responsables d’un effet flou passager et sont donc plutôt conseillés le soir au coucher. Les larmes artificielles, elles, peuvent s’utiliser aussi souvent que nécessaire.

Compléments alimentaires pour les yeux

Compléments alimentaires pour les yeux

L’oeil est un organe sensible et fragile dont il faut prendre soin. De nombreux actifs comme des anti-oxydants, des vitamines et des oligo-éléments sont nécessaires pour nourrir et entretenir les tissus oculaires. Les compléments alimentaires pour les yeux, à utiliser en prévention ou de façon ponctuelle lors de fatigue oculaire, apportent à votre organisme ces actifs essentiels. Ces compléments sont aussi conseillés en cas de DMLA. Parmi les nombreux compléments présents sur le marché, privilégiez ceux qui apportent :

  • • des pigments pour la rétine : la lutéine et la zéaxanthine. Ce sont des actifs qui protègent le centre de la rétine de l’oxydation par des radicaux libres et qui filtrent la lumière bleue.
  • • des vitamine A, C et E. La vitamine A contribue au maintien d’une vision normale et les vitamines C et E contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
  • • du zinc qui contribue au métabolisme normal de la vitamine A et au maintien d’une vision normale.
  • • des oméga 3 et notamment le DHA qui est un des constituants majeurs des photorécepteurs de la rétine.
  • • La chirurgie de l’oeil
Par Tiffany, pharmacienne
Besoin d'aide
Être rappelé Reporter un problème
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience et la rendre plus efficace. En savoir plus
x