FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono chronometre clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr-mobile logo-fr logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount logo-santediscount_fr_be-mobile logo-santediscount_fr_be mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru new-santediscount_fr_be package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www

Genouillère : comment choisir une genouillère ?

Immobilisation après une blessure ou une opération, reprise d’une activité sportive ou prévention des douleurs et des blessures…les genouillères sont indispensables !
Le genou est l’articulation située entre le tibia et le fémur. On distingue la région arrière du genou (région poplitée) et la région avant (région rotulienne). Elle est formée par la rotule, l’extrémité inférieure du fémur et l’extrémité supérieure du tibia. La rotule, maintenue par deux tendons : le tendon rotulien et le tendon du quadriceps, permet de transmettre de la force aux muscles.
Le rôle du genou, outre le fait de supporter le poid du corps, est de permettre des mouvements d’extensions et de flexions, assurant ainsi la stabilité et la mobilité du corps. Sa stabilité est assurée par quatre ligaments :

  • ligaments croisés antérieur et postérieur, situés au centre de l’articulation,
  • ligaments latéraux interne et externe, localisés sur les côtés de l’articulation.
D’autres éléments, jouant chacun un rôle propre, constituent aussi le genou :
  • les muscles qui assurent la stabilisation de l’articulation,
  • le cartilage qui permet au fémur et au tibia de glisser l’un sur l’autre et qui joue ainsi un rôle d’amortisseur,
  • les bourses synoviales qui contiennent le liquide synovial et lubrifient ainsi l’articulation,
  • la capsule qui produit le liquide synovial,
  • le ménisque qui absorbe les chocs entre les os.
En cas de traumatisme (entorse, tendinite, fracture) ou de douleurs comme l’arthrose, il est nécessaire de porter une orthèse genou pour rétablir l’équilibre du corps. Elle permet, en stabilisant l’articulation, de réduire les tensions, d’apaiser la douleur, de protéger l’articulation et de favoriser la guérison.
Dans le cas d’une entorse, il existe 3 niveaux de gravité pour lesquels la genouillère doit être adaptée : entorse bénigne (étirement du ligament latéral interne), entorse moyenne (déchirure du ligament latéral interne), entorse grave (rupture du ligament latéral interne et rupture du ligament croisé supérieur).
Il existe 4 types de genouillères : la genouillère rotulienne, la genouillère ligamentaire, la genouillère de maintien et l’attelle de genou.
Alors comment choisir son orthèse genou après un traumatisme, pour prévenir une blessure ou pour reprendre le sport ? Il est primordial avant tout, après un traumatisme, de consulter un médecin ou un spécialiste (chirurgien orthopédiste, kinésithérapeute…) qui vous guidera dans le choix du type et de l’intensité du maintien nécessaire à la prévention ou au bon rétablissement de votre genou.

Genouillère Rotulienne

La genouillère rotulienne est conseillée en cas de pathologie chronique comme l’arthrose (genouillère arthrose), de gonarthrose, de tendinite ou de certains traumatismes comme la luxation de la rotule. Elle est préconisée lorsque l’articulation de glissement est douloureuse et instable, et permet ainsi le maintien et la stabilisation patellaire.
En agissant sur 3 points complémentaires, la genouillère rotulienne, qui peut être souple ou rigide : recentre la rotule et maintient l’articulation, diminue les inflammations par compression, et stimule la proprioception (perception du corps dans l’espace) de l’articulation.
La genouillère rotulienne sport est aussi utile lors de la pratique de sports qui sollicitent énormément l’articulation rotulienne : course à pied, marche, natation, tennis, football, rugby…
Pour une activité de faible intensité, nous vous conseillons la genouillère Thuasne Silistab Genu. Tandis que pour une activité intense, la genouillère Thuasne GenuPro Activ vous conviendra. En effet, grâce à sa compression de classe 3, elle permet un recentrage actif de la rotule et une stimulation musculaire.

Support rotulien

Le support rotulien agit par compression (grâce à un rembourrage) du tendon rotulien.
Il est conseillé en prévention des douleurs rotuliennes pour les sportifs. Il permet ainsi, lors d’activités sportives, de stabiliser la rotule et de réduire les sollicitations au niveau du ligament patellaire en absorbant les chocs et les vibrations.
Il peut également être prescrit pour les maladies d’Osgood-Schlatter et pour son effet antalgique des tendinites ligamentaires.

Genouillère Ligamentaire

La genouillère ligamentaire est essentiellement utilisée après un traumatisme (immédiatement après ou en phase de reprise sportive).
Elle offre un maintien supplémentaire grâce à des bandes de strapping pour renforcer le niveau de compression et de maintien, soit grâce à un baleinage rigide soit grâce à un strap.

Genouillère Ligamentaire Rigide

Les genouillères ligamentaires rigides sont préconisées lorsque le ligament n’est pas totalement rompu pour maintenir le genou grâce à des renforts articulés rigides. Elles évitent ainsi les mouvements de bascules sur les côtés tout en rendant possible les mouvements de flexions et d’extensions.

Genouillère Ligamentaire Souple

Les genouillères ligamentaires souples sont destinées aux blessures moins graves comme une entorse bénigne. Elles protègent les ligaments et freinent les bascules involontaires intempestives. Elles sont conseillées en prévention de récidive ou pour la reprise d’une activité après une entorse :

Genouillère Ligamentaire Sport

Après un traumatisme, une opération ou en cas d’arthrose, pour reprendre le sport, il est essentiel de porter une genouillère.
En fonction du niveau d’intensité de l’activité sportive et selon la pathologie du genou, il faut adapter son maintien comme par exemple avec les genouillères Thuasne Sport.
De manière générale, les genouillères ligamentaires souples avec strap sont conseillées pour les sports de contacts tandis que les genouillères ligamentaires avec baleinage rigide conviendront aux sports à risque (ski,sports extrêmes...).
Quand utiliser une genouillère ligamentaire pour le sport ?
Pendant une courte durée, après un traumatisme ou une opération. Après un traumatisme ou une opération, lors de la reprise de votre sport, il est conseillé de porter une genouillère afin d’éviter un deuxième traumatisme qui pourrait causer des dommages irréversibles, de limiter le risque de récidives et de rassurer. Celle-ci se porte donc sur une durée déterminée et accompagne la rééducation et le renforcement musculaire. Votre kinésithérapeute ou votre médecin vous guidera en fonction de l’évolution de votre articulation.
Quotidiennement, pour la pratique de certains sports.
Certains sports, nécessitent eux le port d’une genouillère pour prévenir les blessures car ils sollicitent énormément les genoux et sont donc considérés comme à risque pour cette articulation :

  • les sports de force comme l’haltérophilie, la force athlétique ou le crosstraining
  • les sports de balle en équipe comme le handball, le football ou le rugby
  • les sports d’extérieur comme le ski, la course à pied
  • les sports de contacts.
Ainsi, si vous avez déjà eu un traumatisme au genou, si vous avez une carrure importante ou plus de 35 ans; il est fortement conseillé de porter une genouillère lors de la pratique de ces sports.
Pour la pratique des sports de force et hors échauffement, le genouillère ligamentaire est préconisée en prévention car les génuflexions sont importantes et les mouvements soumettent les genoux à des contraintes extrêmes.

Genouillère Ligamentaire Ski

Sur les 14 000 accidents de ski par saisons, 30% d’entre eux sont des blessures aux genoux ! De fait, si vous avez une fragilité, une instabilité chronique, ou si vous pratiquez un ski intensif il est recommandé de porter une genouillère. N’oubliez cependant pas que la première règle à appliquer avant la pratique du ski, est une bonne préparation physique et adaptée.

Genouillère de Maintien

Les genouillères de maintien apportent un maintien souple de l’articulation afin de soulager le genou. Elles jouent un rôle de proprioception grâce à leur tissu compressif en contractant les muscles plus rapidement et donc en protégeant l’articulation.
En apportant un léger maintien en cas de légères douleurs articulaires, elles sont préconisées en cas de séquelle d’entorse, d’instabilité légère chronique des ligaments ou dans le cadre d’une reprise d’activité sportive après une légère entorse.

Attelle Genou ou Genouillère d’Immobilisation

Le rôle de l’attelle de genou est de stabiliser et immobiliser le genou après une entorse grave ou une opération. Elle est utilisée :

  • immédiatement après un traumatisme ou en post-opératoire,
  • pour son effet protecteur et antalgique par l’immobilisation complète du genou.
Les attelles d’immobilisation rigides peuvent par exemple être utilisées lors d’une rupture des ligaments croisés (les ligaments ne peuvent plus assurer la stabilité de la jambe). En effet, elles vont éviter la bascule de l’articulation vers l’avant ou vers l’arrière, évitant ainsi l’aggravation de la blessure. Elles sont prescrites pour 3 à 6 semaines environ.

Comment choisir la taille de sa genouillère ?

Les genouillères sont principalement ambidextres (c’est-à-dire qu’elles vont aussi bien au genou droit qu’au genou gauche).
Pour choisir la taille de sa genouillère et suivant les marques, deux mesures sont possibles : le tour de genou ou la circonférence de la cuisse et du mollet.
Ainsi, pour le tour de genou, il faut mesurer la circonférence de genou en position semi-fléchie (tour du genou) en plaçant votre mètre au niveau de la rotule et du creu poplité. Si votre genou est gonflé, mesurez l’autre genou.
Des marques comme Thuasne Sport, se basent sur la circonférence du mollet et de la cuisse. Pour la circonférence de la cuisse la mesure se fait à environ 20cm de la rotule et pour le mollet, la mesure se fait au plus large.

A vous donc de faire votre choix sur notre parapharmacie en ligne santediscount.com parmi notre sélection de genouillères et en fonction de votre besoin ! Il est important de savoir que porter une genouillère n’est pas utile si vous êtes en “bonne santé”, c’est-à-dire si vous n’êtes pas en surpoids, si vous n’avez pas subi de traumatisme ou d’opération au niveau du genou, si vous n’avez pas d’arthrose et si vous ne pratiquez pas de sport à risque. En effet, une orthèse de genou rendrait votre articulation paresseuse et les muscles stabilisateurs, en ne jouant plus leur rôle, auront tendance à fondre !
Par
Besoin d'aide