Santédiscount : portrait d'entrepreneurs


L’envie d’entreprendre s’est accrue avec le changement des habitudes de consommation digitales des Français sur de nombreux produits dont ceux issus de parapharmacie. Soucieux d’être un acteur de la santé, ils suivent leur clientèle en proposant des conseils et services personnalisés, tout en offrant des produits à prix attractif.

En quelques chiffres, Santédiscount, c’est :

  • CA : 15 millions d’euros prévus en 2015
  • Effectif : 50 personnes
  • Nombre de commandes envoyées : 800 000
  • Nombre de produits référencés : 15 000
  • Nombre de laboratoires partenaires : 500
  • Avis clients : 9,2/10 (note sur Avis-Vérifiés sur plus de 14 250 avis)
  • Fidélisation : 9 clients sur 10 se disent prêts à recommander sur Santédiscount, sur un panel de 7 499 clients sollicités, organisé par le cabinet Interview pour Santédiscount.

Le contexte

L’idée est venue d’un simple constat fait en 2008 : la dématérialisation de l’acte d’achat touche de plus en plus de produits du quotidien. Touchant le domaine de la santé, les deux pharmaciens fondent Santédiscount : une parapharmacie virtuelle. Ainsi, depuis son origine, Santédiscount s’inscrit dans une démarche éthique et durable imposant un modèle d’e-commerce de parapharmacie qui concilie conseils de pharmaciens, produits de qualité et prix attractifs.


L’offre proposée par Santédiscount

Santédiscount commercialise plus de 15 000 produits répartis dans 15 catégories, allant de la santé au vétérinaire. Grâce à une relation de confiance avec ses laboratoires partenaires, Santédiscount allie produits de qualité et prix attractif, de 20% à 30% d’économie, comparé aux prix du marché.


Des ambitions pour les années à venir

Le site Santédiscount a de fortes ambitions pour la France et l'Europe où elle continue de croître et vise les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2019. Santédiscount va réinvestir la somme de 2,5 millions d’euros, levée par dette auprès de partenaires bancaires, pour se donner tous les moyens de servir son ambition : accélérer sa croissance en France et se lancer à l'international. La plateforme souhaite se concentrer dans un premier temps sur l'Europe, en ouvrant un service en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni.

Sur un marché estimé à 4 milliards d’euros en 2014 pour la France avec une croissance annuelle de 3% à 4%, l’opportunité de développer la vente en ligne de produits parapharmaceutiques est importante. Pour le moment, l’e-parapharmacie ne représente que 150 millions d’euros, soit moins de 4% du marché. Alors que dans d’autres pays européens, comme l’Allemagne et l’Angleterre, l’e-parapharmacie atteint les 10%.


Des pharmaciens derrière ce projet

L’histoire débute sur les bancs de la faculté de pharmarcie de Toulouse où deux camarades de classe, Raoul Chiche et Jean-Gabriel Carrier, constatent l’évolution de leur métier qui va de plus en plus vers la dématérialisation de l’officine de quartier. Craignant des dérives de la part d’e-commerçants profanes en la matière, ils se lancent dans l’aventure en se focalisant sur la parapharmacie avec leur site Santédiscount. Un seul mot d’ordre : garder le pharmacien au centre de la relation client. En 2014, Loïc Lagarde les rejoint pour les aider à développer Santédiscount.

Loïc Lagarde : de la Silicon Valley à Toulouse

Loïc Lagarde a rejoint l’aventure en octobre 2014 en tant que Directeur Général. Il a pour mission d'accélérer la croissance et d'assurer le lancement de santediscount à l'international. Avant de rejoindre ses amis, il est passé chez Google, où il était Strategy Associate. Durant plus de deux ans, il a pu conseiller le CEO de Google, Larry Page et son équipe en intégrant Google Business Operations. Il a ensuite été responsable du contenu “divertissement” de Youtube en France. Son aventure de consultant en stratégie l’a emmené au quatre coins du monde, notamment aux Etats-Unis et en Asie du Sud-Est où il a travaillé trois ans pour The Monitor Group. Ingénieur polytechnicien, spécialité chimie et économie, en 2005, il sort parmi les 50 premiers élèves de sa promotion avant de rejoindre le MIT et d’obtenir son Master en Science et Technologie en 2007. Sa thèse de validation de Master a porté sur le futur de l’industrie pharmaceutique aux Etats-Unis.

Raoul Chiche : une histoire de famille

Raoul Chiche est Président et co-fondateur de Santédiscount, suite à sa rencontre avec le second fondateur, Jean-Gabriel Carrier, sur les bancs de la faculté. En parallèle du lancement de la plateforme e-commerce, Raoul Chiche a repris l’officine familiale à Toulouse. Toujours pharmacien à l’officine, il est expert dans les deux modèles de distribution. Afin de financer son doctorat en pharmacie qu’il a obtenu en 2007, Raoul a suivi une formation en plomberie et a été assistant manoeuvre en bâtiment.

Jean-Gabriel Carrier : 3ème génération de pharmacien

Jean-Gabriel Carrier est Directeur Général et co-fondateur de Santédiscount. Avant de lancer l’aventure Santédiscount, Jean-Gabriel a rejoint l’entreprise familiale, une pharmacie de quartier achetée par son grand-père en 1942 et reprise par sa mère, l’occasion de confronter ses idées novatrices à celles plus traditionnelles de sa mère. Jean-Gabriel a obtenu son doctorat en pharmacie à la faculté des sciences pharmaceutiques de Toulouse.

Télécharger le portrait en PDF

Par Loïc
Besoin d'aide
Être rappelé Reporter un problème
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience et la rendre plus efficace. En savoir plus
x