FAQ advice ask authentic-product p r o d u i t s a u t h e n t i q u e s billing birthday book carrier cart cb chevron-bottom clock.svg chevron-left chevron-right chevron-top chrono clock close contest discount email expertise-sd facebook fax gift google-plus instagram key laboratory lazy-mini-cart-row lazy-mini-product-content lazy-product-image letter loader-enprive loader-sanareva loader-santediscount logo-en_gb-mobile logo-en_gb logo-enprive_sd_fr_fr-mobile logo-enprive_sd_fr_fr logo-es_es-mobile logo-es_es logo-fr-mobile logo-fr logo-it_it-mobile logo-it_it logo-pt_pt-mobile logo-pt_pt logo-ru_ru-mobile logo-ru_ru logo-sanareva logo-santediscount mark menu mini-price minus new-en_gb new-enprive_sd_fr_fr new-es_es new-fr new-it_it new-pt_pt new-ru_ru package packet payment phone picto-cartes-fidelite pinterest plus post promotion-product-percent / promotion-ticket purchase-order referrer-10-euros referrer review sav savings search security selection-automne selection-changement-dheure selection-ete selection-fetes selection-hiver selection-idees-cadeaux selection-luxe selection-minceur selection-minis-prix selection-noel selection-printemps selection-rentree selection-saint-valentin send-mail share shipping_method sign-check sign-minus sign-plus star-half star tampon-cartes-fidelite ticket truck twitter user validation vkontakte wincup www
comment moins transpirer

Transpiration excessive : comment la traiter ?

Tous nos déodorants

Promenade sous un soleil de plomb, stress avant un examen, sprint pour attraper le bus… et, oups, trop tard ! une goutte de transpiration apparaît sur le visage, les mains sont moites, des auréoles apparaissent sous les bras... Si la transpiration est un phénomène naturel, indispensable au bon fonctionnement de notre organisme (nous sécrétons tous 1 litre de sueur par jour !), il arrive néanmoins qu’elle soit anormalement abondante chez certaines personnes.
Que faire lorsqu’on souffre de transpiration excessive ? Quelles sont les causes et les facteurs de risque ? Quelles solutions existent ? Découvrez les traitements que proposent les Laboratoires Dermatologiques pour éviter de trop transpirer et de vivre des situations très embarrassantes.

Qu’est-ce que la transpiration excessive ou l’hyperhidrose ?

Tout d’abord, il faut savoir que la transpiration joue un rôle de régulation : elle permet de refroidir l’organisme afin que le corps soit à une température constante de 37 °C.

La transpiration excessive désigne une hypersudation des glandes sudoripares apocrines ou eccrines :

  • les glandes sudoripares apocrines sont situées dans des zones précises : principalement les aisselles, les paupières, les parties génitales et mammaires,
  • les glandes sudoripares eccrines sont, quant à elles, présentes sur la quasi totalité du corps et plus particulièrement sur les mains, les pieds et le front. On en compte pas moins de 3 millions, ce qui font d’elles un acteur important dans ce phénomène de transpiration excessive.

On distingue deux types d’hyperhidrose :

- L’hyperhidrose primaire, localisée au niveau des mains, des aisselles, du visage et des pieds sans aucune raison particulière. Ce sont ces zones là qui sont touchées par le phénomène car les glandes sudoripares y sont davantage présentes.

- L’hyperhidrose secondaire, généralisée, qui provoque une transpiration excessive sur une grande surface du corps.

Hyperhidrose : quels sont les causes et facteurs de risque ?

L’hyperhidrose primaire n’est liée à aucune cause en particulier; il peut s’agir d’un dérèglement du système nerveux ou d’hérédité, car 25% des personnes souffrant de transpiration excessive ont au moins un parent touché par ce problème.

Cette hypersudation se manifeste lors de certaines situations telles que :

  • de fortes émotions ou de situations stressantes
  • de température élevée
  • d’un effort physique
  • de consommation de nourriture épicée ou d’alcool


L’hyperhidrose secondaire est quant à elle due à un problème de santé plus sérieux qui peut provenir, entre autres, de :


Dans ce cas, il est vivement recommandé de consulter un médecin pour en déterminer la cause exacte.

Transpiration excessive : quelles sont ses conséquences ?

La transpiration excessive peut affecter la vie sociale et devenir un réel handicap au quotidien, notamment à cause des auréoles qui apparaissent sur les vêtements, des odeurs désagréables qui se forment ou des mains qui deviennent moites.
C’est un cercle vicieux car ces désagréments peuvent entraîner davantage d'embarras et générer alors un stress supplémentaire qui l’accentue.

Elle favorise également le développement de problèmes de peau, à cause de l’humidité qu’engendre la transpiration excessive, des mycoses, verrues, boutons ou eczéma peuvent survenir.

Comment moins transpirer ?

Le détranspirant

Il est la solution la plus adaptée au problème de transpiration excessive des aisselles. Le détranspirant agit sur celle-ci en créant un bouchon de kératine qui permet de mettre les glandes sudoripares au repos et de les empêcher de produire la sueur pendant quelques jours. Après ce délai, le bouchon de kératine s’évacue et les glandes sudoripares reprennent leur activité.
Une application 2 à 3 fois par semaine permet de réduire considérablement ce phénomène.
Il faut noter, que ces produits contiennent en moyenne 2 fois moins d'aluminium qu’un anti-transpirant.

Le laboratoire Etiaxil a formulé le Détranspirant Aisselles Peaux Normales qui permet de traiter la transpiration excessive des aisselles. Pendant plusieurs jours, il met au repos les glandes sudoripares. Pour un résultat optimal, il est important de respecter la règle des 3 S : appliquer le Soir, sur une peau Saine et Sèche.

comment moins transpirer avec etiaxil detranspirant

Le Détranspirant Intensif 72h du laboratoire Vichy est spécialement conçu pour les peaux sensibles. Il traite également la transpiration excessive des aisselles en réduisant l'hyperactivité sudorale pendant 72h.

Vichy detranspirant contre la transpiration excessive

L’anti-transpirant

Il permet de réduire l'hyper sudation des aisselles pendants quelques heures en agissant sur l'orifice des glandes sudoripares grâce aux sels d'aluminium. L’anti-transpirant forme une fine pellicule à la surface de la peau pour limiter le flux de transpiration au niveau des pores sans pour autant empêcher la peau de respirer.

L' anti-transpirant Hidrosis du laboratoire Ducray est formulé avec 4 actifs permettant de réguler efficacement la transpiration excessive, notamment le chlorure d'aluminium hexahydraté associé à l’amidon de riz absorbe la transpiration, le zinc ricinoleate agit sur les mauvaises odeurs et le triethyl citrate empêche leur formation.

Vichy hidrosis control anti antranspirant

Bon à savoir : il existe 3 formats différents sur le marché, en stick, à bille ou en spray. Le format bille se démarque car sa texture et son mode d’application lui confère une action plus efficace sur la transpiration excessive des aisselles.
Le spray est idéal pour des retouches en journée car il apporte de la fraîcheur instantanément.

Ce type de produit existe également pour lutter contre la transpiration des pieds. A appliquer directement sur les pieds ou à vaporiser dans les chaussures, c’est la garanti de rester au sec !

akileine spray 3 en 1 transpiration des pieds

Le déodorant

Il n’a pas d’action régulatrice sur le mécanisme de la transpiration excessive des aisselles. Le déodorant masque les mauvaises odeurs grâce à des agents parfumants. Ceux contenants de l’alcool agissent sur la limitation des bactéries responsables de la formation des mauvaises odeurs.

Laino deodorant 24h

Des solutions complémentaires

  • Une alimentation adaptée
    Certains aliments favorisent le phénomène de transpiration excessive. Il est préférable d’éviter l’alcool, le tabac, la nourriture épicée et les aliments à base de caféine, qui stimulent la production de sueur.
  • Des vêtements appropriés
    Les matières naturelles type coton, laine ou lin sont à privilégier contrairement aux fibres synthétiques qui peuvent empêcher la peau de respirer.
  • L’épilation
    S'épiler les aisselles, particulièrement sujettes à la transpiration excessive, réduit l'adhésion de la sueur aux poils.

Les traitements de seconde intention

  • La Ionophorèse
    Cette technique consiste à tremper les mains et/ou les pieds dans un bain où l’on fait passer un faible courant électrique. En réaction à ce courant, l’activité des glandes sudoripares, responsables de la transpiration excessive, est bloquée.
    Ce traitement nécessite entre 3 et 5 séances de 10 minutes par semaine et la durée se quantifie en fonction du résultat souhaité.
  • L’injection de toxine botulique
    Ce traitement est envisagé pour les aisselles lorsque le détranspirant ne suffit pas et doit être réalisé par un dermatologue. Cette technique consiste à injecter de la toxine botulique localement afin de bloquer les glandes sudoripares entre 4 et 6 mois.
  • L'intervention chirurgicale
    Cette dernière option peut être proposée pour les cas les plus sévères n’ayant pas eu d’améliorations avec les techniques précédemment citées.
    Cette intervention chirurgicale nommée « sympathectomie » consiste à retirer le nerf responsable de la régulation de l’activité des glandes sudoripares; cela provoque donc un arrêt total de la transpiration sur la partie supérieure du corps.
    Cette chirurgie peut engendrer l’apparition d’une hyperhidrose « compensatrice » sur une autre partie du corps.
Toutes ces solutions vous permettent désormais de traiter au mieux la transpiration excessive au quotidien. Si les désagréments persistent, la consultation d’un médecin peut être nécessaire notamment pour la prise en charge d'un traitement de seconde intention.
Par
En visitant Santédiscount, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés ainsi que des options de partage social. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix, cliquez ici.
Besoin d'aide